a

Eyne Bird Migration Spot

Cerdagne, Pays Catalan  >  France

Autumnal place to be for migration of raptors. Due to the aircurrents, the valley of the Tet provides an excellent circuit for birds heading south.

Ajouté* par rick dubbeldam
Dernière actualisation 23 septembre 2021

Description

The Eyne plateau is one of the main autumn sites for the migration of raptors. Located on a high plateau in a corridor area at the crossroads of the Tet Valley, the Aude and the Sègre, the Eyne migration spot enjoys a prime place for migration observation since it offers the advantage of being able to capture the flows of birds arriving through the two valleys (Aude and Tet). Every autumn, some 15.000 or 20.000 soaring birds follow the la Têt and Aude valleys: Cigogne noire, Cigogne blanche, Milan royal, Milan noir, Épervier d'Europe, 4 species of harriers and Balbuzard pêcheur. Bondrée apivore is by far the most numerous raptor accounting for 70% of the raptor total, between 11.000 and 15.000 individuals. Circaète Jean-le-Blanc is also numerous with over a 1000 individuals in autumn. In fact, Eyne is the best site for Circaète Jean-le-Blanc in France and the second most important site in Western Europe after Gibraltar. Many other species also occur in good numbers: Guêpier d'Europe, Bergeronnette printanière, Hirondelle rustique, Hirondelle de fenêtre, Hirondelle de rivage and Martinet noir. On top of a small hill, the local birding group has placed a hut and in season (from the beginning of August to the end of October) counts the birds during the migration specatacle.

_________________________

Français: Se situe sur l'un des principaux axes migratoires européens automnale. Le col voit ainsi passer 15 000 à 20 000 grands planeurs qui remontent chaque année la vallée de la Têt et la vallée de l'Aude : Cigognes noire et blanche, Milans noir et royal, Epervier d'Europe, Busards (4 espèces), Faucons (dont l'Eléonore), Balbuzard pêcheur, mais surtout Bondrée apivore (plus de 70 % de l'ensemble des rapaces qui migrent sur ce site, soit entre 11 000 et 15 000 oiseaux) et Circaète Jean-le-Blanc dont les effectifs sont particulièrement remarquables (plus de 1000 circaètes peuvent y être dénombrés en automne, faisant d’Eyne le principal site de migration français pour ce grand aigle migrateur, et le deuxième d’Europe après Gibraltar). On peut également y observer d'autres espèces remarquables lors des pics de passage, comme le Guêpier d'Europe, la Bergeronnette printanière, ou encore des milliers de martinets et hirondelles.

Détails

Accès

You can park next to hill. Click on the P in the map to get directions.

_________________________

Français: Vous pouvez vous garer à côté de la colline. Cliquez sur le P dans la carte pour obtenir les directions.

Terrain et Habitat

Plateau , Prairie

Conditions

Montagneux

Boucle

Oui

Avez-vous besoin d'une longue-vue?

Peut être utile

Saison idéale pour observer

Automne , Printemps

Meilleure période pour une visite

Automne , Migration automnale

Itinéraire

Route non pavée

Niveau de difficulté de l'itinéraire

Durée de la marche

Accessible via

Voiture

Observatoire/hutte d'observation

Oui

Liens

Voir les sites d'observation voisins publiés sur Birdingplaces

Carte

Top 5 oiseaux

Autres oiseaux que vous pouvez observer ici

Commentaires